Tout ce que vous devez savoir sur le parquet – Expertise fissure

La première chose que nous souhaitons préciser est que nous trouverons de nombreux types de parquet. Oui, le bois naturel dans notre sol peut être placé de différentes manières. Par exemple, nous avons le Lamparquet, c'est le parquet en planches réalistes. Le professionnel le placera en parallèle, en pointe, formant un damier. C'est un placement laborieux mais qui donne les résultats les plus esthétiques. Il est toujours bloqué et ne sonne pas "creux" dans la bande de roulement.

Il y a aussi le parquet mosaïque, hummed ou dames. Ce type de parquet est composé de pièces de très petite taille, plus que la précédente. Ils sont installés sur des plaques qui formeront le damier typique.

Il y a aussi le plancher en bois massif ou plancher, qui est placé dans la plupart des cas. Ces pièces ou lattes de bois massif ont un contour avec le système de rainure et languette pour s'adapter aux pièces les unes avec les autres. Ce système de rainures peut être posé collé, cloué sur des lamelles de bois (rastreles) ou même flottant, sans coller au foyer.

Il y a aussi le parquet multicouche. Oeil, ce n'est pas la plate-forme flottante, même si beaucoup le confondent. C'est un grand trottoir formé de plusieurs couches qui confèrent au sol une grande stabilité par rapport au bois massif. La couche supérieure est celle du bois noble. Le reste des couches est constitué de bois moins noble, comme le pin ou le peuplier, même avec des panneaux DM.

Les moisissures, le salpêtre ou aussi la mérule, inquiètent les propriétaires. Pourquoi la maison est-elle devenue humidifié ? Est-ce dangereux pour le bâtiment et la sécurité des occupants ? Comment le désordre peut-il se transformer ? Comprendre le phénomène de l’humidité pour mieux s’en préserver. nLes signes de présence d’humidité dans une sont nombreux. Comment les reconnaître ? Comment se faire une idée de la gravité des désordres ? Nous vous conseillons et vous donnons toutes les clés, pour décrypter et appréhender l’humidité. nPour traiter l’humidité, repeindre le mur, ou posséder un déshumidificateur n’est pas suffisant ! Les traitements possibles sont nombreux : drain, revêtements hydrofuges, système d’aération, etc. Pour que l’humidité disparaissent durablement, les travaux doivent être adaptés au plan technique, comme au plan économique.

Laisser un commentaire