Pourquoi le contrat de location est seulement pour 11 mois? – Humidite maison

Les contrats de location entre le locataire et le propriétaire sont généralement conclus pour 11 mois. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi? Et pourquoi un contrat de location est-il nécessaire? Eh bien, il est important d’avoir un document qui serve les intérêts et les droits du locataire ainsi que du propriétaire. Par conséquent, un contrat de location est le meilleur moyen d’adopter une approche prudente pour la location d’un bien immobilier.

Qu'est-ce qu'un contrat de location?

Avant de discuter plus en détail du contrat de location, dites-nous ce que c'est.

Un contrat de location est un document juridique qui s'adresse au locataire et au propriétaire, protège leurs intérêts et décrit également leurs droits, devoirs, rôles et responsabilités.

Le propriétaire doit être le propriétaire ou une personne ayant une procuration du propriétaire.

Cela évite également l’augmentation inutile de la valeur locative et l’expulsion des locaux sans préavis d’une durée minimum d’un mois.

Lisez aussi: Les avantages et les inconvénients de la location d'une maison

Contrats de location entre le locataire et le propriétaire

Pourquoi un contrat de location de 11 mois?

Si la période de location est conservée pendant 12 mois, c'est-à-dire pendant un an ou plus, c'est-à-dire un mois de plus que 11 mois dans la période de location, d'autres lois entrent en vigueur et deviennent applicables.

Cela complique le processus à la fois pour le propriétaire et le locataire.

Afin de prévenir cette situation, la période de loyer de 11 mois est conservée quelle que soit la période à laquelle le propriétaire a en tête, c’est-à-dire qu’il ignore temporairement son intention à long terme.

Ce contrat de location est renouvelé pour une autre période de 11 mois. Les deux parties évitent ainsi d'autres complications.

Pour un propriétaire ou un propriétaire, cela serait lourd du point de vue juridique.

Lisez aussi: Ce qu'il faut savoir avant de donner votre «maison à louer»

Lois applicables aux contrats de location dépassant 11 mois

Jetons un coup d'oeil aux lois qui deviennent applicables et aux conséquences qui en découlent si le contrat de location dépasse le délai de plus de 11 mois:

  • Aux termes de l'article 17 de la loi sur l'enregistrement (1908), il est obligatoire d'enregistrer tous les baux d'immeubles d'une année sur l'autre ou d'une durée supérieure à un an. Par conséquent, si vous avez accepté pendant plus de 11 mois, vous devrez vous présenter au bureau du registraire légalement, ce qui entraînera un droit de timbre considérable.
  • Si la période de location dépasse 11 mois, les parties impliquées, à savoir le locataire, ainsi que le propriétaire, devront payer les droits de timbre et les frais d’enregistrement.
  • Ensuite, il incombera au locataire de supporter les droits de timbre et d’immatriculation.
  • Cela varie également d'un État à l'autre et d'une ville à l'autre, ainsi que du montant du loyer.
  • Dans la capitale du pays, Delhi, 2% du loyer annuel moyen doivent être payés pour le droit de timbre, moyennant des frais d’enregistrement standard de 1 100 roupies.
  • En Haryana, le droit de timbre sur les contrats de location varie de 1,5 à 3% du loyer annuel moyen, ce qui peut également dépendre de la période de location mentionnée dans le document. L'enregistrement dépend du montant du loyer et varie entre Rs. 1500 à Rs. 16 000.
  • En Uttar Pradesh, 4% de la moyenne du loyer annuel est perceptible pour le droit de timbre plus le dépôt de garantie, tandis que les frais d’inscription sont de 2% du montant de la caution.
  • Il existe principalement deux types d'accords; Contrat de location ou contrat de licence. Dans certains cas où il n'y a pas de contrat ou si le contrat précédent a expiré, il s'agit implicitement d'un contrat de location. Les contrats de location sont régis par la loi sur le transfert de propriété et les contrats de licence sont régis par la loi sur les servitudes. Les contrats de location sont à durée indéterminée, alors que les contrats de licence ne peuvent durer que 11 mois, ce qui peut inclure une clause de renouvellement périodique. Par conséquent, pour éviter l’applicabilité de la loi sur le transfert de propriété, la plupart des contrats sont exécutés pendant 11 mois.
Lire aussi: Louer ou acheter une maison – Quel est le meilleur?

  • La loi sur le contrôle des loyers en Inde diffère d'un État à l'autre et tous les contrats de location sont régis essentiellement par la loi sur le contrôle des loyers. Par conséquent, afin d'éviter les complications dues à la période de location à long terme en vertu de différentes clauses de la loi, des contrats d'une durée de 11 mois sont généralement conclus.
  • Ces règles rendent la location difficile pour les propriétaires.
  • Cela rendra extrêmement difficile pour les propriétaires ou les propriétaires d'appartements de réviser ou de modifier le loyer et d'expulser soudainement les locataires de ses locaux.
  • DELHI: En vertu de la législation sur la location, les propriétaires sont autorisés à augmenter le loyer tous les trois ans de 10%, alors que la pratique courante consiste à augmenter le loyer chaque année de 10%.
  • Si l'unité de bâtiment est reconstruite avec l'autorisation préalable des locataires, le loyer peut être augmenté à concurrence de 15% du coût des ajouts faits à la propriété.
  • Dans Maharashtra l'augmentation annuelle du loyer est autorisée jusqu'à 4% Haryana il n'y a pas d'allocation pour augmenter le loyer pour une période de 5 ans une fois que le loyer est fixé.
  • Dans les états indiens comme Punjab et Tamil Nadu, sauf si les travaux de réparation ne sont pas effectués, rien ne permet au propriétaire d’augmenter le loyer.
  • Dans Uttar Pradesh, si les travaux sont effectués dans les locaux avec l’autorisation du locataire, l’augmentation du loyer n’excédant pas 1% du coût total est autorisée.
  • En vertu de l'article 106 de la loi sur le transfert de propriété, le propriétaire peut engager immédiatement une action d'expulsion ou demander à évacuer les lieux.
  • Ce n'est pas le cas dans le cas des lois sur le contrôle des loyers, à moins que cela soit prouvé par les lois sur l'expulsion applicables dans l'État en question.


Super Byte Hosting


signaler cette annonce

Présentez vos meilleurs designs

Propriétaire Lubi Solar

Designer Lubi Solar

Exposition de matériel

Explorez le monde des matériaux.
Exposez vos marques / produits.

Plus de sujets

Utilisez les filtres ci-dessous pour trouver des sujets spécifiques

Les moisissures, le salpêtre ou bien encore la mérule, inquiètent les propriétaires. Pourquoi la est-elle devenue mouillé ? Est-ce dangereux pour le bâtiment et la sécurité des occupants ? Comment le désordre peut-il évoluer ? Comprendre le phénomène de l’humidité pour mieux s’en préserver. nLes signes de présence de pluies dans une sont nombreux. Comment les reconnaître ? Comment évaluer la gravité des désordres ? Nous vous conseillons et vous donnons toutes les clés, pour décrypter et appréhender l’humidité. nPour traiter l’humidité, repeindre le mur, ou posséder un déshumidificateur n’est pas suffisant ! Les soins possibles sont nombreux : drain, revêtements hydrofuges, système de ventilation, etc. Pour que l’humidité disparaissent durablement, les travaux doivent être adaptés au plan technique, comme au plan économique.

Laisser un commentaire