Comment choisir le meilleur chauffe-eau sans réservoir? – Fissure maison

C'est un facteur important mais souvent oublié lors du choix d'un chauffe-eau sans réservoir. Tout dépend de la quantité de chaleur requise par le chauffe-eau pour augmenter la température de l'eau entrant dans votre maison, ce qui peut varier considérablement selon que vous vous trouvez aux États-Unis ou ailleurs dans le monde ou dans des pays subtropicaux comme l'Inde.

Par exemple, dans les régions les plus chaudes des États-Unis – les États du Sud – la température de l’eau peut atteindre 25 ° C (77 ° F), voire davantage dans les pays chauds. Dans les États du nord, cependant, la température de la nappe phréatique entrant dans votre système domestique peut être aussi basse que 15 ° C (20 ° C). Vous pouvez voir comment cela pourrait influer sur les performances d'un chauffe-eau!

Considérez qu’une douche est généralement utilisée entre 38 et 40 ° C (102 et 105 ° F) et que vous voudrez peut-être que l’eau de l’évier de la cuisine soit, par exemple, à 42 ° C (110 ° F), et il devient clair qu’un chauffage dans les états du nord / europe doit travailler beaucoup plus fort que son homologue du sud!

Il est important de comprendre que tous les chauffe-eau sans réservoir ne seront pas en mesure de faire face à l’augmentation de température requise dans les endroits les plus froids. Vous devez donc considérer ce facteur très attentivement.

Dans les grandes régions froides, il peut y avoir un cas d'utilisation non pas d'un appareil de chauffage sans réservoir, mais de plusieurs appareils de chauffage au point d'utilisation pour des appareils individuels, en particulier ceux qui utilisent plus d'eau. C’est une question à discuter avec les experts lors de l’évaluation de votre domicile pour les chauffe-eau sans réservoir.

Les moisissures, le salpêtre ou bien encore la mérule, inquiètent les propriétaires. Pourquoi la maison est-elle devenue mouillé ? Est-ce dangereux pour le bâtiment et la sécurité des occupants ? Comment le désordre peut-il évoluer ? Comprendre le phénomène de l’humidité pour mieux s’en préserver. nLes signes de présence de pluies dans une maison sont nombreux. Comment les distinguer ? Comment évaluer la gravité des désordres ? Nous vous conseillons et vous donnons toutes les clés, pour interpréter et appréhender l’humidité. nPour traiter l’humidité, repeindre le mur, ou acheter un déshumidificateur n’est pas suffisant ! Les traitements possibles sont nombreux : drain, revêtements hydrofuges, système d’aération, etc. Pour que l’humidité disparaissent définitivement, les travaux doivent être adaptés au plan technique, comme au plan économique.

Laisser un commentaire