La Generalitat défend ses pouvoirs en matière de réglementation des loyers abusifs | La Catalogne – Humidite maison

Junts per Catalunya et Esquerra Republicana ont réglé leurs différends autour du décret-loi visant à mettre fin aux loyers abusifs. Le ministre de la Justice, Ester Capella (ERC) et le ministre du Territoire, Damià Calvet (JxC) ont présenté ensemble la réglementation qui établira un marché "tendu" pour le logement, où les loyers ne pourront dépasser les prix de plus de 10%. qui définit l’indice de référence officiel, qui est basé sur les dépôts déposés à Incasòl.

L’image de l’unité fait également l’objet de toutes les accusations portées contre Esquerra pour électoralisme présumé lorsqu’elle a rendu publique la mesure au cours de la campagne électorale et sans être parvenue à un accord avec les néoconvergents. Capella a affirmé que le décret-loi était régi par le code civil catalan et avait évité de faire référence à un éventuel recours du gouvernement central. "Nous regretterions une ressource", a déclaré Calvet.

"Nous réglementons ce pour quoi nous sommes compétents", a déclaré Capella. Le conseiller a rappelé qu'en Catalogne, le droit civil espagnol est appliqué de manière subsidiaire, c'est-à-dire dans les cas non prévus par le code civil catalan. Comme jusqu'à présent le Parlement n'avait pas légiféré sur les loyers, la norme de référence est la loi sur les baux urbains. Cependant, la Generalitat n'a pas encore consulté le gouvernement central pour tenter d'éviter un éventuel recours du gouvernement central. L'exécutif de Mariano Rajoy a interjeté appel devant la Cour constitutionnelle de certains articles du Code civil, qui l'ont suspendu par mesure de précaution, mais ont ensuite expliqué la raison à la Generalitat.

Le texte donne également une autonomie au conseil municipal de Barcelone pour créer ses propres zones de tension. Les autres municipalités devront demander au territoire d’approuver leur proposition. La règle établit également la possibilité qu'un locataire aille devant un tribunal (ou une médiation) si, après avoir signé un contrat, il découvre qu'il a un loyer abusif. Vous pourriez être rendu l'argent.

Les logements neufs ou entièrement réhabilités auront des prérogatives. Les trois premières années, son prix ne sera pas réglementé. Par la suite et pendant cinq ans après les travaux, vous pouvez facturer 20% de plus sur le prix de l'indice. Capella et Calvet, qui ont partagé un lutrin lors d’un événement non publié lors des conférences de presse tenues après la réunion du Govern, ont assuré que cette exception visait à éviter de décourager la nouvelle construction.

Capella s'est approché du pas des critiques qui qualifient d'électeur la mesure incluse dans le programme électoral d'Esquerra Republicana. Le conseiller a veillé à ce que le décret-loi soit inclus dans le plan du gouvernement de la Generalitat. "Le gouvernement doit gouverner et est sensible au problème du coût des baux", a déclaré Capella. Calvet a refusé de répondre à la question de savoir pourquoi sa formation ne portait pas la proposition dans son programme électoral à Barcelone.

L'Autorité de la concurrence catalane (ACCO) a mis en garde lundi contre les éventuels effets néfastes sur le marché que le décret-loi pourrait avoir. L'ACCO considère que "la fixation d'un prix maximum peut favoriser un alignement à la hausse des prix de l'offre de location". Il pense également que certains propriétaires peuvent choisir de vendre ou de laisser leurs appartements vides, réduisant ainsi l'offre. Calvet s'est dit confiant que les mesures seront "accueillies avec dynamisme" par le marché.

Expertise immobilière technique : désordres, malfaçons, sinistres, pathologies du bâtiment… nNos interventions concernent différents biens immobiliers ( maison, appartement, pavillon, villa, chalet, château… ). Nous pouvons vous donner un avis, dès lors que vous souhaitez se faire une idée de, appréhender, décrypter des désordres, malfaçons, sinistres, afin de prendre toutes les mesures qui s’imposent. nJe constate des traces humides et des infiltrations, par temps de pluie, au sous-sol/rez-de-chaussée de ma maisonnNotre appartement est mal aéré. Les mûrs se noircissent d’année en année et l’air est de moins en moins respirable. nSuite à un incendie, l’expert de la compagnie de mutuelle sous pense le montant de mon préjudice. nDes imperfections verticales sont apparues dans l’angle de ma maison de je crains pour la sécurité de ma famille. nJ’ai faire la commande des travaux d’agrandissement, de mon pavillon, à une entreprise, mais les travaux sont faits en dépit du bon sens et n’avancent pas. Je crains d’avoir trop payé.

Laisser un commentaire