La vente de maisons a augmenté de 5,3% en février | Le logement – Expertise en batiment

La vente de maisons en Espagne a augmenté de 5,3% en février dernier par rapport au même mois de l'année précédente, ce qui a permis de rattraper la légère baisse d'une année à l'autre (-0,2) en janvier. Malgré tout, le marché montre des signes d'un certain ralentissement selon les experts. Les statistiques de transmission des droits de propriété, publiées ce vendredi par l'INE, montrent que l'achat de maisons prend quatre mois consécutifs sans atteindre les deux chiffres, ce qui est une nouveauté. En d’autres termes, ni le pourcentage de février ni celui des trois mois précédents n’offrent des valeurs inhabituelles dans la série statistique, mais ces derniers temps, l’idée habituelle était qu’après un mois, au plus deux, de croissance plus faible, la valeur suivante donnerait une Spurt au-dessus de 15%. Cela ne se produit plus, ce qui indiquerait une certaine stabilisation de la croissance.

"Le marché de l'habitation poursuit sa reprise, mais à un rythme plus modéré que celui de l'an dernier. La nouvelle construction de logements prend du poids par rapport à l’occasion, bien que cette dernière continue d’être le principal protagoniste de la reprise par le niveau de l’offre et des prix ", a déclaré dans un communiqué le directeur du portail d’études Fotocasa, Beatriz Toribio.

L’expert se réfère au grand pas que les statistiques montrent entre la progression des logements neufs et d’habitation d’occasion. Ce dernier, qui domine largement le marché, n’a augmenté que de 2,5% en février. Pendant ce temps, la vente de maisons neuves a grimpé en flèche de 18%. En volume absolu, sur un total de 43 695 logements traités au cours du deuxième mois de l’année, 8 796 étaient neufs. La figure montre que la reprise du secteur de la construction se reflète sur le marché des achats et des ventes. En janvier, les 9 259 maisons nouvellement construites vendues constituaient le meilleur nombre depuis le milieu de l'année 2014. Le mois de février est le troisième meilleur depuis.

"La plus petite attraction du logement de seconde main peut être liée aux fortes hausses de prix que nous constatons dans certaines régions", explique Toribio. Bien qu'en termes plus modestes, les logements protégés ont également contribué à animer le marché en février dernier. Représente 10,2% du total des ventes, 4 459 foyers en valeur absolue. La progression par rapport à la même période de l'année précédente dans ce cas était de 11,3%.

Chutes dans quatre communautés

Par communautés autonomes, La Rioja a mené la croissance avec 71% de ventes en plus par rapport à février 2018. Elle est suivie par la Galice (22,6%) et Castille-La Manche (21,9%). En volume d’opérations, l’Andalousie a été la première avec 8 193 achats, suivie de très proches Catalogne (6 987), Madrid (6 593) et Communauté valencienne (6 446). Au contraire, quatre autonomies enregistrées chutent d'année en année. Le plus volumineux est celui des îles Canaries (-20,6%). Les trois autres sont les îles Baléares (-12%), la Cantabrie (-5,6%) et Aragon (-4,3%).

Outre les ventes de logements, les statistiques publiées ce vendredi par l'INE détaillent toutes les inscriptions dans les registres de biens de tous types de biens urbains ou ruraux en Espagne. Sur la photo générale, le nombre total d'exploitations transmises en février dernier était de 18 756, soit 14,4% de plus qu'un an auparavant. Dans la plupart des cas (89 251), l'enregistrement résultait d'une vente (d'autres modalités telles que des échanges, des dons, des héritages ou autres sont également envisagées), avec une augmentation interannuelle de 4,1%.

Expertise immobilière technique : désordres, malfaçons, sinistres, pathologies du bâtiment… nNos interventions concernent divers biens immobiliers ( , appartement, pavillon, villa, chalet, château… ). Nous pouvons vous donner un avis, dès lors que vous désirez se faire une idée de, comprendre, interpréter des désordres, malfaçons, sinistres, afin de prendre toutes les mesures qui s’imposent. nJe note des traces humides et des infiltrations, par temps de pluie, au sous-sol/rez-de-chaussée de ma maisonnNotre appartement est mal aéré. Les mûrs se noircissent d’année en année et l’air est de moins en moins respirable. nSuite à un incendie, l’expert de la compagnie de mutuelle sous estime le montant de mon préjudice. nDes crevasses verticales sont apparues dans l’angle de ma maison de je crains pour la sécurité de ma famille. nJ’ai commandé des travaux d’agrandissement, de mon pavillon, à une société, mais les travaux sont faits en dépit du bon sens et n’avancent pas. Je crains d’avoir trop payé.

Laisser un commentaire